N°11 - Octobre 2006

N° 136 - Mars 2017

N° 135 - Février 2017

N° 134 - Janvier 2017

N° 133 - Décembre 2016

Inscription Newsletter

Par : Afrique Asie
Publié le : 26/01/17

Malgré la visite du président libanais Michel Aoun à son homologue saoudien, le « don » de 3 milliards de dollars du royaume wahhabite pour fournir des armes françaises au Liban est toujours gelé. Le nouveau gouvernement libanais cherche donc sérieusement à se fournir auprès de Moscou à des conditions très avantageuses, voire sous forme de don. C’est Pierre Raffoul, le nouveau ministre le ministre d’État pour les Affaires de la présidence de la République libanaise qui a fait état de pourparlers avec Moscou pour la fourniture de chars et de systèmes de missiles russes, pour plus de 500 millions de dollars.En plus des armes, « les sociétés russes ont été les premières à manifester leur désir de participer à des appels d’offres sur le pétrole et le gaz, a déclaréce ministre proche d’Aoun. Certaines d’entre elles ont déjà formé un consortium », a-t-il rappelé, annonçant que le gouvernement « s’en occuperait dans les mois à venir ».