N°11 - Octobre 2006

N° 135 - Février 2017

N° 134 - Janvier 2017

N° 133 - Décembre 2016

N° 132 - Novembre 2016

Inscription Newsletter

Par : Sputnik
Publié le : 6/02/17

Tandis que le représentant britannique auprès de l'Onu a pointé jeudi la responsabilité de la Russie dans la crise en Ukraine, son homologue russe Vitaliï Tchourkine a mis les points sur les «i» en conseillant à Londres de purifier sa conscience et de rendre les territoires annexés, lesquels sont très nombreux...

Lambassadeur russeONU

L'obsession sur l'implication russe dans la vie interne d'autres pays ne semble jamais s'arrêter. Le représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l'Onu, Matthew Rycroft, a tenté d'imputer toute la responsabilité de la crise en Ukraine à la Russie, mais l'ambassadeur russe Vitaliï Tchourkine a mis la grande expérience britannique en matière d'annexion de territoires sous le nez de son collègue.

« Je ne peux pas m'empêcher de rappeler que tout a commencé avec un coup d'État en grande partie grâce au soutien de l'extérieur. En ce qui concerne la position du représentant du Royaume-Uni, j'ai un conseil: rendez les Îles Malouines, rendez Gibraltar, rendez la partie que vous avez annexée de Chypre, rendez l'archipel des Chagos dans l'océan Indien, que vous avez transformé en énorme base militaire. Alors, votre conscience sera un peu plus claire, et vous pourrez parler d'autres choses », a martelé M. Tchourkine.

Au cours de la dernière réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation dans le sud-est de l'Ukraine, le représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l'Onu, Matthew Rycroft, a pointé la responsabilité de la Russie dans la crise en Ukraine, qui, selon lui, a commencé avec les événements en Crimée.

La Crimée, rattachée à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954, et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par la communauté internationale, plus de 96 % des votants se sont prononcés en faveur du rattachement à la Russie.

Source : Sputnik

https://fr.sputniknews.com/international/201702031029922776-Tchourkine-rycroft-purifier-conscience-territoires-annexes/