N°11 - Octobre 2006

N° 136 - Mars 2017

N° 135 - Février 2017

N° 134 - Janvier 2017

N° 133 - Décembre 2016

Inscription Newsletter

Par : APS
Publié le : 29/01/17

BRAZZAVILLE (Congo) - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a réaffirmé vendredi à Brazzaville (République du Congo) "l'engagement fort" de l'Algérie en faveur de la mise en œuvre de la solution politique en Libye "loin de toute ingérence extérieure".

IMG 2799

"L'Algérie, qui est depuis le début du conflit, à équidistance avec toutes les parties libyennes, réaffirme son engagement fort en faveur de la mise en œuvre de la solution politique dans le cadre du dialogue inclusif inter-libyen et de la réconciliation nationale, loin de toute ingérence extérieure", a indiqué M. Sellal dans son intervention à Brazzaville devant le sommet du Comité de haut niveau de l'Union africaine sur la Libye, auquel participent les pays du voisinage.

"Parce que concernée au titre du voisinage, de l'histoire et des liens forts entre les populations des deux pays et des conséquences directes de la poursuite du conflit sur sa stabilité et sa sécurité, l'Algérie appelle instamment tous les frères libyens à s'unir contre le terrorisme et le crime organisé et à mener la seule bataille qui vaille, celle de la paix et la stabilité", a souligné M. Sellal qui représente à ce sommet le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le Premier ministre a précisé que "c'est ce message que l'Algérie a porté ces dernières semaines lors des visites du président de la Chambre des représentants Aguila Salah, le Maréchal Khalifa Haftar, le président du Conseil présidentiel du gouvernement d'entente nationale, FaizSerradj, le président du Haut conseil d'Etat, Abderrahmane Sweihli, des parlementaires de la Chambre des représentants, des présidents de commissions de la Chambre des représentants, des présidents de conseil municipaux, des leaders et personnalités politiques ainsi que d'autres acteurs".

"Tous ont manifesté une réelle volonté à poursuivre cet élan de dialogue et soutiennent tout processus visant à la réconciliation nationale", a encore souligné M. Sellal.

Il a ajouté que "par devoir de solidarité, l'Algérie a apporté sa contribution et a fourni, à plusieurs reprises, une assistance humanitaire en médicaments et en produits alimentaires pour alléger les souffrances des populations libyennes notamment frontalières", réaffirmant que l'Algérie "poursuivra, en concertation avec les autorités légitimes de ce pays, cet effort".

"Nous restons convaincus que les frères libyens, conscients plus que jamais, des risques de partition et de chaos auxquels ils sont confrontés, ont la volonté et la sagesse qui leur permettront de transcender les difficultés conjoncturelles et de relever les défis actuels", a encore affirmé M. Sellal.

"Il nous appartient tous, pays voisins et africains, pays partenaires, communauté internationale et organisations régionales et africaines, de les accompagner, à travers un agenda unique, celui du recouvrement durable de la paix, de la stabilité et de la sécurité", a conclu M. Sellal.

APS

Photo : Abdelmalek Sellal, Premier ministre algérien