N°11 - Octobre 2006

N° 137 - Avril 2017

N° 136 - Mars 2017

N° 135 - Février 2017

N° 134 - Janvier 2017

Inscription Newsletter

Par : Sputnik
Publié le : 13/12/16

Cette déclaration a été faite ce lundi par le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov. Commentant la situation à Palmyre, le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a évoqué la menace provenant de l'EI. Il a estimé que que « les attaques des terroristes sur Palmyre seront repoussées le plus vite possible. »

Krelin palmyre

 

« Palmyre est une ville syrienne. Et ce n'est pas la Russie qui perd Palmyre (…). La menace de perdre Palmyre porte atteinte à l'image de tout le monde civilisé », a déclaré le porte-parole du président russe, répondant à la question posée par des journalistes à savoir si la perte de Palmyre nuirait à la réputation de la Russie. Selon Dmitri Peskov, la prise de Palmyre par les terroristes déshonore ceux qui restent passifs, non la Russie. « Nous regrettons également qu'il n'y ait pas de coordination et de véritable coopération avec d'autres pays, principalement avec les États-Unis, qui refusent de collaborer. Une telle coopération nous permettrait à tous d'éviter efficacement de telles attaques terroristes », a déclaré M. Peskov. Pourtant, le Kremlin estime que les attaques des terroristes sur Palmyre seront repoussées le plus vite possible.

« La Russie continuera d'appliquer ses efforts dans la lutte contre le terrorisme et la fourniture d'aide aux Syriens. Nous estimons que dans un proche avenir leurs attaques seront supprimées », a déclaré M. Peskov aux journalistes.

Dimanche dernier, Rossiya Segodnya a appris d'une source informée que les habitants de Palmyre avaient été évacués et que des combats acharnés entre l'armée syrienne et Daech se poursuivaient à la périphérie de la ville. Selon une information du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, plus de 4 000 combattants de Daech ont lancé une nouvelle offensive visant à s'emparer à nouveau de Palmyre. Actuellement, les troupes syriennes mènent des combats défensifs.

Sputnik

https://fr.sputniknews.com/international/201612121029128307/