N°11 - Octobre 2006

N° 136 - Mars 2017

N° 135 - Février 2017

N° 134 - Janvier 2017

N° 133 - Décembre 2016

Inscription Newsletter

Par : Afrique Asie
Publié le : 23/12/16

Guinée : des concessionnaires miniers prêts à tout…

Coup de théâtre dans la saga qui entoure les concessions pour l’exploitation du fer du site minier de Simandou, dans l’est de la Guinée ; le 19 décembre, le milliardaire israélien Benny Steinmetz a été arrêté et placé en résidence surveillée. L’enquête internationale en cours depuis une dizaine d’années, menée par les polices américaine, suisse, israélienne et guinéenne, tente de faire la lumière sur les conditions dans lesquelles la compagnie BSGR de l’Israélien a obtenu la licence pour l’exploitation du fer peu avant le décès du président Lansana Conté en 2008, qui avait chassé la compagnie australienne Rio Tinto du site. À l’arrivée au pouvoir d’Alpha Condé, la BGSR et son associée brésilienne Vale sont évincés. Depuis, Rio Tinto a refait surface et aurait à son tour payé 10 millions de dollars à un conseiller français du président Condé pour récupérer ses concessions.