N°11 - Octobre 2006

N° 108 - Novembre 2014

N° 107 - Octobre 2014

N°106 - Septembre 2014

N° 104 - Juillet-août 2014

Inscription Newsletter

Publié le : 4/06/11
A Tripoli, fin mai 2011, Roland Dumas et Jacques Verges se sont portés volontaires pour soutenir les plainte des familles de civils libyens victimes des bombardements de l’OTAN. Ils vont poursuivre Nicolas Sarkozy pour crime contre l’humanité.

Extraits de leur interview sur la télévision libyenne

Jacques Vergès : « Les voyous au pouvoir aujourd’hui salissent le visage de la France »

   « Et je dis que les pays de l’OTAN, avec malheureusement les dirigeants français à leur tête, sont en train de commettre de sérieux crimes, des crimes contre l’humanité. Parce que cet homme qui a les jambes coupées, cet homme qui ne peut plus respirer ; cet enfant qui est mort et dont la poupée est entachée de sang ; ces gens ont été tués uniquement parce qu’ils étaient libyens. C’est un crime contre l’humanité, et c’est la raison pour laquelle j’estime, en tant que citoyen français, et j’ajourerai aussi, volontaire sous la résistance française du Général de Gaulle, de 17 à 20 ans, que je ne peux pas admettre ce déshonneur pour la France. Je ne peux pas admettre que les voyous au pouvoir aujourd’hui salissent le visage de la France.

 

Et quels que soient les risques que nous prenons, parce que c’est la première fois qu’on voit des avocats dans un pays poursuivre le chef de l’Etat pour crime contre l’humanité… Et c’est ce que nous faisons, Monsieur Roland Dumas et moi, à la demande des familles dont les parents ont été tués, tués uniquement parce qu’ils étaient libyens. Alors, voilà donc la raison pour laquelle nous engageons ce combat ; nous le faisons avec confiance parce que le peuple français ne peut pas accepter cela ; il est victime de mensonges.

(…)

Je vous dirai que le terrorisme aujourd’hui est un terrorisme d’Etat. Les terroristes sont les gouvernements français, britannique et américain. La Cour pénale internationale est raciste. Remarquez que parmi les personnes accusées par cette Cour, tous sont noirs. Tous sont Africains ».

Roland Dumas :« Sarkozy mène une guerre de croisade »

 « Vous me posez la question de savoir comment réagissent les dirigeants français. Je n’en sais rien ! Ils sont pris de folie. Car il faut se dire quand même que le président Sarkozy a reçu, il y a quelques mois, le président Kadhafi à l’Elysée, avec tapis rouge et honneurs grandioses. Deux mois après, Sarkozy mène une guerre de croisade, à la tête d’un organisme qui est devenu un instrument de la politique de l’organisation du monde, de la même manière que le NATO. Et c´est ainsi depuis longtemps.

Je suis désolé de voir mon pays, auquel j’appartiens par le sang, l’esprit, et par la vie, diriger un instrument comme le NATO pour venir détruire un peuple, s’en prendre à ses dirigeants, sans transparence. C’est exactement la définition que l’on a donnée depuis la guerre de 1939-1945 aux crimes contre l’humanité. On n’est pas en guerre pour agresser un pays souverain membre des Nations unies, sans dire exactement ce qu’on lui reproche ».

Nota : le site israélien Memri, proche du Mossad, a diffusé des extraits des interventions de Roland Dumas et de Jacques Vergès.

http://www.memritv.org/clip/en/2956.htm