N°11 - Octobre 2006

N° 107 - Octobre 2014

N°106 - Septembre 2014

N° 104 - Juillet-août 2014

N° 103 - Juin 2014

Inscription Newsletter

Par : D. M.
Publié le : 3/07/12

La Tunisie post-Ben Ali n’est plus un « pays sûr » pour les Algériens !

Selon un article paru à la Une du journal algérien Al Khabar, en date du 2 juillet 2012, « les autorités algériennes refusent la décision du gouvernement tunisien autorisant les Algériens à entrer dans le territoire tunisien sur simple carte d’identité, sans besoin de passeport. Les autorités algériennes ont également annoncé ne pas être concernées par cette décision, à cause des conditions sécuritaires entre l’Algérie, la Tunisie et la Libye qui « n’encouragent pas à l’appliquer pour le moment ».
Par ailleurs, une source digne de foi au sein du ministère algérien des Affaires étrangères, a affirmé au journal Al Khabar : « La décision gouvernementale tunisienne est une décision anticipée unilatérale. Les autorités algériennes n’en sont pas concernées, n’ont pas été concertées au préalable et n’y ont pas participé, bien qu’il s’agisse de la circulation de ses ressortissants à partir de et vers la Tunisie. Et compte tenu de la situation sécuritaire, nous ne pouvons pas nous engager à la réciprocité. »
Le même article a également mentionné la précarité de la situation, due notamment à des actions des mouvements terroristes, qui ont poussé l’armée tunisienne à décréter depuis peu le désert tunisien, comme zone militaire fermée. De même, il a été cité la crainte de l’intensification de la contrebande d’armes, ainsi que la liberté de circulations des forces armées terroristes.
La même source affirme que du côté algérien, on continuera à agir en ce qui concerne les douanes, comme précédemment, c’est-à-dire en exigeant les passeports lors du passage des frontières tuniso-algériennes. Cette décision a trouvé des échos très positifs dans les réseaux sociaux tunisiens où l’on indique, en substance, que « nos frontières sont désormais protégées de l’extérieur. Bravo aux frères algériens qui font montre de plus de sagesse que les dirigeants tunisiens ! »

Source : http://www.businessnews.com.tn/L’Algérie-non-concernée-par-la-décision-tunisienne-«-d’ouverture-»-des-frontières,520,32059,3